Tag Archives: politique

France.Paris le 2018/10/17
Emmanuel Macron portraits et attitudes du President de la Republique.
Emmanuel Macron portrait et tete baissée

La grandeur et la candeur

La grandeur et la candeur

L’expression paraissait pour le moins malheureuse. En baptisant « itinérance mémorielle » un voyage qui aurait pu s’intituler « chemin du souvenir », Emmanuel Macron semblait avoir adopté le charabia des technocrates de l’Education nationale qui avaient naguère utilisé l’expression « référentiel bondissant » pour qualifier un simple ballon. La démarche elle-même se donnait des allures alambiquées. Ce déplacement d’une durée de sept jours était

Des représentants de la société civile (Association des paralysés de France, CFDT, CESE, Paris 2024) qui ont recours à la participation citoyenne. © Sami Cheikh Moussa / PlacetoB

Co-construire la politique

Le 20 juin avait lieu au Sénat un colloque intitulé « Co-construire la politique avec les citoyens pour améliorer la démocratie en Europe ». Organisé conjointement par l’ONG Parlement & Citoyens et le programme européen #EUCROWD, cet évènement fournissait l’occasion de mettre en avant les pratiques de crowdsourcing et de participation citoyenne.

binoculars-1269458_1920

L’Élysée coiffe le renseignement

Quelques semaines seulement après son entrée en fonction, le Président de la République a réalisé une promesse de campagne, en installant le centre national de contre-terrorisme, au sein de la Coordination nationale du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, sous son autorité directe. En parallèle, de nouveaux directeurs de la DGSI et de la DGSE ont été nommés. Cette task force voulue par Emmanuel Macron peut-elle trouver sa place dans le millefeuille du renseignement alors que la sortie de l’état d’urgence reste envisagée ?

Vincennes, le 7 mai 2017. © Nogues/JBV NEWS

« L’irrésistible ascension » ou les états d’âme de la classe politique

« On la disait jouée d’avance (…). On la craignait ennuyeuse (…) ». Dès le quatrième de couverture, Soazig Quéméner et Alexandre Duyck sont clairs sur l’image qu’ils vont peindre de l’élection présidentielle de cette année : ils la dérouleront sous forme de feuilleton. Sans voyeurisme, « L’irrésistible ascension » fait la synthèse des mois qui viennent de s’écouler, presque salutaire pour l’électeur lessivé qui peine à croire, par exemple, qu’Emmanuel Macron n’a démissionné du gouvernement Valls qu’en août 2016.

Top