N’oublions pas l’éclairage dans la transition énergétique !

L’industrie de l’éclairage a connu une profonde mutation et une accélération de son histoire ces dernières décennies : après la lampe à incandescence, véritable cristallisation de
ème.

la révolution industrielle au XIX siècle, nous connaissons aujourd’hui une deuxième
révolution avec le développement massif de nouvelles sources lumineuses, les LED. Durée de vie, performance énergétique et qualité de diffusion font de ces minuscules composants électroniques la source lumineuse d’aujourd’hui et, a fortiori, de demain.

Le secteur de l’éclairage embrasse véritablement son temps. Accompagnant les nouveaux défis, économiques comme écologiques, notre industrie a compris la nécessité de concilier industrie et environnement. L’efficacité énergétique peut être source d’innovation et de création d’activité. Le secteur de l’éclairage en est l’illustration même !

Forts des 7 000 emplois que nous représentons, des plus de 50 sites industriels implantés en France et de toute l’énergie des acteurs de la filière, nous témoignons ici afin que la transition énergétique de notre pays n’oublie pas l’éclairage qui doit contribuer à cet élan national.
Il est donc essentiel que la loi sur la transition énergétique aboutisse à un texte qui saisisse les opportunités qu’offrent les nouvelles technologies de l’éclairage.

Le projet de texte ne s’intéresse pas à la rénovation des bâtiments non résidentiels (bureaux, écoles, hôpitaux…) alors que c’est un gisement considérable d’économies d’énergie qui représente 65 % de la consommation totale d’électricité pour l’éclairage en France.
Le texte ne prévoit pas le développement d’une transparence accrue dans les achats professionnels, et notamment publics. En effet, l’acheteur public doit pouvoir savoir précisément ce qu’il achète : la nature des produits, leur origine réelle, leurs performances associées, notamment énergétiques, mais aussi de santé, de respect de l’environnement et de recyclage.

La loi sur la transition énergétique sera une chance pour notre pays si, ensemble, nous y travaillons avec lucidité et pragmatisme. Privilégions le bon sens pour nos territoires, privilégions une politique d’efficacité énergétique dans laquelle l’énergie la moins coûteuse est celle qui est consommée le plus intelligemment.
Nos métiers, nos produits, sont peu connus : nous fabriquons ces équipements invisibles qui rendent les choses et les espaces visibles ; ils répondent aux besoins essentiels de l’Homme.
Nous espérons que ce dossier vous informera utilement sur notre industrie, ses enjeux et sa place dans la transition énergétique

Par Jean-Michel Trouïs

Top