« Les cryptomonnaies vont prendre leur envol »

smartphone- Crédit Just Mining

Alors que la spéculation sur les cryptomonnaies bat son plein, le fondateur de l’entreprise Just Mining, Owen Simonin, assure qu’elles trouveront bientôt leurs applications réelles. Entretien.

Le gouvernement souhaite offrir à l’écosystème blockchain* un cadre qui lui permette dassurer son développement afin de faire de la France « un leader européen » comme la déclaré Bruno Le Maire. Quelles mesures dassouplissement espérez-vous obtenir en tant que professionnel du secteur ?

Plus que des mesures d’assouplissement, nous attendions une véritable prise de position de la part du gouvernement qui a accompli un virage à 180 degrés ! C’est un signal réjouissant car le fait de s’emparer des cryptomonnaies avant les autres permettra à la France de devenir un leader européen en la matière. Le cadre n’est pas encore défini mais je pense que les premières lignes apparaitront très rapidement, soit début 2019. Côté professionnel, les attentes sont nombreuses et notamment en matière de fiscalité à l’heure où les pays voisins proposent un cadre économique plus favorable à cette activité.

 

Comment ce marché est-il actuellement encadré en France ?

Actuellement, la fiscalité est alignée sur la « flat tax »avec l’article 26 qui propose d’obtenir un visa facultatif de l’AMF pour tous les projets portant sur la cryptomonnaie. Cette certification permettra aux entreprises d’apporter la preuve de leur sérieux et de se distinguer auprès des investisseurs. A terme, les banques devront elles aussi s’adapter en proposant des solutions en lien avec la blockchain.

 

Plus que des mesures d’assouplissement, nous attendions une véritable prise de position de la part du gouvernement qui a accompli un virage à 180 degrés !

 

Les Français sont-ils nombreux à investir dans les cryptomonnaies ? Quen est-il de lactivité de minage ?

Oui, j’en ai bien l’impression et à des niveaux très diversifiés : de la grosse entreprise à la petite PME, en passant par le particulier. Une chose est sûre, la proportion d’individus connaissant l’environnement de la cryptomonnaie est désormais colossale par rapport aux personnes qui investissaient dans ce secteur il y a quelques années. Aujourd’hui, ce marché est peut-être moins rentable puisque plus on arrive tard, plus il y a d’acteurs qui se partagent la récompense. On l’a notamment vu avec la montée du cours du Bitcoin ou encore de l’Ethereum : c’est pourquoi il faut savoir anticiper les vagues avant de prendre position.

Les banques elles aussi commencent à sérieusement considérer le marché des cryptomonnaies et ce pour une simple raison : si elles ne s’en emparent pas, d’autres vont le faire. La preuve : alors qu’aucune ne voulait nous financer lors de la création de Just Mining, elles se sont ouvertes lorsque notre chiffre d’affaires avait monté. Je pense que le signal de l’Etat ne va faire que renforcer cette dynamique dans les années à venir.

extraBobLarge

Les Bobs conçus par Just Mining détectent automatiquement l’algorithme et la blockchain la plus profitable pour maximiser les bénéfices.

 

Sagit-il vraiment dune monnaie intraçable ?

Absolument pas. Si à l’époque les cryptomonnaies étaient considérées comme anonymes par ce que personne ne connaissait cette technologie, la majorité d’entre elles sont aujourd’hui pseudonymes, autrement dit associées à une suite de caractères. On peut donc, si nécessaire, remonter la traçabilité d’une transaction, sauf pour certaines cryptomonnaies comme le Monero ou le ZCash.

Désormais, les cryptomonnaies s’appuient sur le principe du KWC (Know your customer), une démarche qui nécessite plusieurs informations lors de l’inscription à savoir le nom, une pièce d’identité, un justificatif de domicile, etc. C’est presque désormais plus dur d’ouvrir un compte sur ce genre de plateforme que dans une banque !

 Si à l’époque les cryptomonnaies étaient considérées comme anonymes par ce que personne ne connaissait cette technologie, la majorité d’entre elles sont aujourd’hui pseudonymes, autrement dit associées à une suite de caractères.

 

Les cryptomonnaies nécessitent une puissance de calcul qui mobilise un réseau de machines particulièrement énergivores. Minage et préservation de lenvironnement peuvent-ils être compatibles ?

Il existe d’autres technologies beaucoup moins énergivores que le minage pour sécuriser une monnaie, même si ce dernier se présente pour l’instant comme la solution la plus solide.

Aussi, les « mineurs »vont souvent chercher l’électricité dans des endroits où on ne l’exploitait pas, comme par exemple la géothermie en Islande. Ne pouvant être stockée jusqu’à présent, cette énergie alimente astucieusement l’activité de minage. L’environnement n’est donc pas tant affecté que nous pourrions le penser, surtout quand on sait qu’à la même échelle les distributeurs de billets consomment six fois plus que les machines produisant les cryptomonnaies.

C’est pourquoi je reste persuadé que d’ici cinq à dix ans, nous trouveront des alternatives beaucoup moins énergivores sans rien perdre en sécurité.

 

En semparant de ces enjeux, pensez-vous que la France puisse servir de modèle pour beaucoup de pays européens à lavenir ?

Tout à fait, même si je pense qu’on ne rattrapera pas certains de nos voisins en termes de fiscalité. Quand ces pays verront un géant comme la France prendre les devants en matière de cryptomonnaies, ils suivront naturellement le mouvement en la prenant pour exemple, ce qui va faire bouger les lignes !

  Si la blockchain s’apparente aujourd’hui essentiellement à de la spéculation, ses applications réelles vont très rapidement voir le jour.

 

Quel avenir entrevoyez-vous pour les cryptomonnaies à moyen terme ?

Elles ne représentent encore qu’une infime part du système économique traditionnel, et les gens qui ont investi dedans ont fait le pari de l’explosion prochaine de cette technologie. Si la blockchain s’apparente aujourd’hui essentiellement à de la spéculation, ses applications réelles vont très rapidement voir le jour. A savoir des cryptomonnaies utiles qui pourront être utilisées au quotidien, que ce soit pour faire ses courses, payer son parking, etc. C’est à ce moment précis qu’elles prendront toute leur valeur du jour au lendemain : exactement comme Internet au départ.

*La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle.

Copyright de l’image à la Une : © Just Mining

*

*

Top