Politique articles

Alors gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger est reçu à l’Élysée par Nicolas Sarkozy (2007) ©Hekimian/JBV NEWS

Sortir de la crise : la méthode Governator !

Ancien gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger a été l'invité de plusieurs émissions de télévision en France à l'occasion de la sortie de son livre de souvenirs. Champion de culturisme et star du Septième art, il veut rester dans l’Histoire comme un homme politique de bonne volonté.

Un entretien avec de l’ACUF vice-président de l’association ©DR

Michel Delebarre “Tirer vers le haut la structuration des agglomérations de notre pays”

Jusqu’alors vice-président de l’association, Michel Delebarre prendra à l’issue du congrès, la tête de l’ACUF et entend agir dans la continuité de son prédécesseur. Défenseur de la “France des villes”, grand partisan de l’agence de financement des collectivités locales, le maire de Dunkerque détaille les réflexions les plus urgentes que devront mener l’ACUF et ses membres dans les années à venir.

Marylise Lebranchu

Vers une France “moins municipale”…

Les 1 700 participants de la 23e Convention de l’AdCF réunis à Biarritz ont travaillé sur la “lisibilité démocratique” des intercommunalités tout en apportant leur contribution à la réflexion globale sur l’architecture nouvelle des collectivités territoriales. À partir d’une réalité : les agglomérations gèrent aujourd’hui des budgets très supérieurs à ceux des communes.

S-Lebranchu

Marylise Lebranchu “Il y aura une grande réforme de l’action publique”

Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, a répondu aux questions du Courrier du Parlement à l'occasion de la rentrée des députés et des sénateurs. Elle évoque notamment les principaux axes de réflexion en matière de répartition des compétences entre l'État et les collectivités territoriales.

National versus local

20 000 questionnaires ont permis de préparer les “États généraux de la démocratie territoriale” qui s’achèveront les 4 et 5 octobre au Sénat et à la Sorbonne. Sans surprise, les élus souhaitent le maintien des échelons traditionnels.

Top