L’édito de Jean-François Bège articles

Après le pouvoir

C’est un problème universel, en ce sens qu’il se pose dans presque tous les pays de notre planète. Comment occuper les personnalités qui, ayant exercé des responsabilités majeures et même suprêmes, se trouvent soudain désoeuvrées ? Les réponses varient  selon les climats et les cultures. La France, qui compte trois anciens présidents de la République, traite

Le flou et la certitude

Curieuse impression en ce début d'année. Dans un monde incertain, la France semble avoir du mal à envisager des perspectives claires à l'intérieur de ses propres frontières. D'où le sentiment qu'elle éprouve une réelle difficulté à sortir du flou, avec ses jacqueries fiscales, sa croissance au ralenti, ses luttes électorales, ses opérations militaires sans calendrier prévisible et ses réformes au milieu du gué. On ne verra pas avant longtemps les effets de la loi sur les métropoles, la fin du cumul des mandats ou la diminution des strates d'administration territoriale. Négocié entre patronat et syndicat, l'accord sur la formation professionnelle, secteur en grand désordre, devrait donner lieu au premier trimestre au vote d'une « grande loi » mais les sceptiques sont déjà l'oeuvre...

Le “mid-term” de François Hollande

La discussion autour de la loi de finances 2014 occupera cet automne une bonne partie du calendrier parlementaire. Le budget proposé par le gouvernement prévoit un montant d’économies pour le moins spectaculaire, tout au moins au niveau des intentions. Alléger de neuf milliards d’euros – soit 1 % du PIB – les comptes de la nation et des collectivités territoriales, cela ne s’est jamais vu (…)

La guerre des panneaux

Bien que non écrite, la devise européenne semble toujours être la même : « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? ». Au nom de la sacro-sainte Union, des règles sont édictées par les institutions communautaires, puis elles sont contournées en vertu de l’indépendance tout autant sacrée des nations. L’histoire des panneaux solaires

Le maître des horloges

Le style, les méthodes et la capacité de peser sur les événements de François Hollande restent sujettes à interrogation pour beaucoup de Français. Mais il est au moins une certitude établie après un an de mandat présidentiel : le chef de l’État garde nombre de cartes en main car il ne s’est figé dans aucune rigidité doctrinale.

Vraie et fausse réconciliation

Le débat sur « le mariage pour tous », en dépit de quelques dérapages verbaux, aura montré la belle vigueur de la démocratie parlementaire. Son large écho, très au-delà des hémicycles, laisse rêver à une « une réconciliation des Français avec la politique », du fait de la radicalisation – des arguments de chaque camp.

Top