L’édito de Jean-François Bège articles

98EE39BC-EFD3-458B-973B-5CD4C027ED5E

La carte postale de Nicolas Sarkozy

La carte postale de Nicolas Sarkozy

Certaines affirmations gardent en politique leur valeur proverbiale tant que le temps ne s’est pas chargé d’apporter la preuve d’une vérité contraire à leur énoncé. On entend par exemple souvent répéter qu’un chef de l’Etat qui n’a pas été reélu à la fin de son premier mandat ne pourra plus jamais l’être par la suite.

Donald_Trump_(25681459801)

La force sans débat

Quel est le rapport entre les tensions USA-Iran au Proche-Orient et les gigantesques manifestations de rue à Hong Kong ? A première vue, il n’y en a pas. Les opposants au régime néo-communiste de Pékin n’en sont plus à croire que les gendarmes du monde libre siègent à Washington. Ils n’attendent rien d’eux, se montrant

France. Paris le 2019/ 06/13
Declaration de politique generale du Gouvernement  Edouard Philippe Premier Ministre devant le Senat.
Edouard Philippe devant le sénat

Monsieur Philippe au Sénat

Autant le constater d’emblée : l’article 49.4 de la Constitution ne sert pratiquement àrien. C’est sans doute la raison pour laquelle aucun Premier ministre ne l’a utilisé depuis 1959 ! En théorie, il permet au chef du gouvernement de demander aux sénateurs de voter après le prononcé d’un discours de politique générale. Mais au terme

France . Paris le  2019/05/10
Jean Claude Juncker President de la Commission Europeenne est recu au Palais de Elysee.
Jean Claude Juncker President de la Commission Europeenne et Emmanuel Macron President de la Republique saluant d un signe d cela main

L’état des forces

Il y a des choses qui vont s’en dire mais qui se comprennent mieux, c’est bien connu, en les disant. C’est fort de cet adage que le président de la République est entrésans complexe dans la campagne des européennes. Il a voulu montrer qu’il n’était ni neutre ni inerte, ne serait-ce que parce qu’il considérait

France.Paris 2019 / 04 / 25
Conference de Presse de Emmanuel Macron au Palais de Elysee.
Emmanuel Macron en conférence de presse devant les journalistes

De tout un peu

Quand les villages français ne manquaient ni d’habitants, ni de médecins ni de quincaillers, on voyait souvent des boutiques affichant pour enseigne « De tout un peu ». C’était une raison sociale explicite. Dans ces bazars, on pouvait acheter aussi bien des bougies que des clous au poids ou du tuyau en caoutchouc vendu au mètre. Emmanuel

France. Paris le 2018/12/ 02
Degradations et voitures brulees dans le quartier des Champs Elysee apres la Manifestation des Gilets Jaunes.
Jogger passant devant des tags contre le systeme sur une facade de immeuble de Avenue Kleber a Paris

Le pire n’est pas toujours certain

Comme l’ont écrit de bons auteurs, il ne faut jamais se résoudre à tenir le pire pour certain. A quelques heures de la conférence de presse tant attendue d’Emmanuel Macron, on peut se faire – grâce à quelques fuites ou ballons d’essai – une idée de ce que serait le pire : des annonces spectaculaires

En panne de lumière

On peut bien écraser de mépris les «  gilets jaunes » mais cela ne leur indiquera pas pour autant une meilleure façon de faire la révolution, à supposer que quelqu’un possède la méthode.  Leurs adversaires diront qu’ils n’ont qu’à rester chez eux. Comment ne pas voir pourtant qu’ils n’en ont pas du tout envie ? Beaucoup

europe-drapeau

L’Europe des inégalités

Les europhobes pestaient naguère contre la bureaucratie bruxelloise qui prétendait régir les chasses traditionnelles ou réglementer la fabrication du fromage. Heureux temps que l’on va finir par regretter. Car la critique s’inscrit carrément, aujourd’hui, dans le registre diffamatoire. Elle s’en prend aux hommes, en l’occurrence Robert Schuman, Jean Monnet et les pères de l’Europe, dont

Top