L’édito de Jean-François Bège articles

tgv-trains-258285_1280

La réforme du train

La réforme du train

Des gouvernements entreprenants, on a souvent dit qu’ils mettaient en œuvre « un train de réformes ». Le tandem exécutif formé d’Emmanuel Macron et Edouard Philippe semble engagé sur pareille voie, à ceci près que sa « réforme du train » aura pris au fil des jours une dimension de plus en plus symbolique. S’il a été dit et

Nostalgies socialistes

Disparu en novembre dernier, l’ancien ministre communiste Jack Ralite, personnalité très estimée des politiques de tout bord, fut longtemps le maire d’Aubervilliers. Le Parti Socialiste est peut-être mû par une nostalgie inconsciente de l’union de la gauche version « 10 mai1981 » en organisant son congrès dans cette ville début avril. Mais ce n’est pas sûr. Le

La peau dure

Seul François Hollande pourrait, à la rigueur, dire à Emmanuel Macron : “qui t’a fait roi ?” Mais l’ancien président de la République ne se trouve pas en situation de faire observer quoi que ce soit au nouveau. Parmi les autres acteurs de la vie démocratique, sur la scène depuis plusieurs décennies pour certains d’entre

France. Paris le 2017/12/13
Conference de Presse finale du G5 Sahel au Chateau de la Celle Saint Cloud.
Emmanuel Macron portrait souriant President de la Republique

Le président quadragénaire

A en croire les petits génies de la communication politique, les fêtes de fin d’année constitueraient un grand moment de la vie démocratique. Il paraîtrait que la dinde aux marrons autoriserait, avec l’appui de quelques bulles de champagne, des échanges animés entre générations, voire entre beaux-frères de tendances opposées. D’où la nécessité, pour les dirigeants

France.Paris le 2017/04/08Emmanuel Macron Candidat du mouvement En Marche pour les élections présidentielles rencontre avec les associations ultramarinesEmmanuel Macron portrait et attitude et geste de la main

Une certaine idée des territoires

Emmanuel Macron n’est pas si bonapartiste que cela. Il connait ses limites. Il a confié qu’il n’était pas sûr de venir au 120ème Congrès des maires, alors que nous n’en sommes qu’au centenaire. Il s’est engagé néanmoins à faire le voyage chaque année. Quitte à prendre le risque d’accroître la « personnalisation » du conflit latent opposant

currencies-69522_1280

La fraude et l’hypocrisie

Preuve qu’il n’est pas le « maitre des horloges » en tous domaines, Emmanuel Macron aura vu surgir dans l’actualité, six mois après son élection, un sujet non prévu sur l’agenda de la communication présidentielle : la fraude fiscale à grande échelle révélée par le scandale « paradise papers ». A première vue, même si la partie « offshore » du

Palais_Luxembourg

Sénatoriales : les vérités cachées

Dans ce temple de la deuxième lecture subtile qu’est le Sénat, le renouvellement de la moitié des sièges ne saurait donner lieu à des analyses trop hâtives. Il faut, quitte à frôler l’excès d’interprétation, accorder une attention toute particulière au scrutin du 24 septembre. Son éventuel impact sur la suite du quinquennat inauguré en mai

Les membres du Gouvernement écoutent le discours présidentiel.   © JBV News

Le retour à la réalité

En politique, c’est bien connu, l’irréel fait depuis longtemps partie du réel. Entendons par là que lors d’une année électorale – et celle que nous traversons n’est pas tout à fait terminée – les mythes font cortège à l’action. Le rêve de la cité idéale nous reprend. L’affectif, la séduction, le rêve et l’imagination, mais

Top