International articles

Sylvie GOULARD in the European Parliament in Strasbourg

Sylvie Goulard : « Nous n’avons pas fait l’Europe correctement »

Députée européenne au sein de l‘Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ADLE) Sylvie Goulard dresse le portrait d’une Europe qui peine à s’unir dans son livre “Goodbye Europe” publié aux éditions Flammarion. Preuve en est, le 23 juin dernier, le peuple britannique votait à 51,9 % pour la sortie de leur pays de l’UE. Signe que l’Union européenne est sur le déclin ? Pas encore d’après l’élue.

Plenary session week 27 - 2016. Martin SCHULZ - EP President opens the Plenary

La promesse de temps incertains

Nul ne sait vraiment comment s’achèvera le tourbillon provoqué par le Brexit, ni même s’il s’atténuera en 2018, au terme de la période de deux ans prévue par les textes. La seule chose sûre, c’est que les équilibres économiques du Royaume-Uni et de l’Union européenne risquent de souffrir de la longueur et du climat des négociations de rupture.

UK referendum on EU Membership - London- 23 June 2016. Polling station at Kensington Town Hall, Campden Hill Road.

Le Brexit ou la politique sans nuance

Ce n’est pas par hasard qu’un Anglais - Oscar Wilde - a dit un jour : « la vérité pure et simple est très rarement pure et jamais simple ». Ainsi en est-il du divorce entre le Royaume-Uni et l’UE. Tandis que s’échafaudent les scénarios liés aux suites de l’événement ( Voir notre rubrique « Prospective »), il convient de revenir sur l’étonnante combinaison de facteurs ayant entraîné la décision collective du peuple britannique.

André_Azoulay_et_Martin_Schultz

André Azoulay : père de ministre et conseiller du roi

Membre du Siècle, très huppé cercle d’influence, père d’Audrey – l’énarque devenue ministre de la Culture, André Azoulay ressemble à un personnage de Proust tombé d’un tapis volant. Il connait la terre entière. Mais surtout les tours et détours des systèmes monarchiques. Celui du roi Mohamed VI dont il reste un conseiller proche, après avoir

Top