Economie articles

Fondée en 1801 par un jeune banquier et un agronome sous l’égide de Bonaparte, la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, aujourd’hui présidée par Olivier Mousson, magistrat à la Cour des comptes, est une association aussi ancienne que prestigieuse.

Entrepreneurs et inventeurs en lumière

Entrepreneurs et inventeurs en lumière

Hôtel de l’industrie, place Saint-Germain des Prés. Pour une fois, ce n’est pas le tout-Paris des Lettres qui se presse à deux pas des terrasses du Flore et des Deux-Magots. D’autres Arts ont rendez-vous dans ce haut lieu de la science et de la culture française : ceux de la Mécanique, de la Chimie et de la Physique, accompagnés de leurs cousins et neveux – Agroalimentaire, Commerce, Transports, Construction, Communication, Formation… La Société d’encouragement pour l’industrie nationale procède en effet à la remise des prix Montgolfier, récompensant chaque année des “valeurs montantes” parmi les inventeurs et entrepreneurs, dont le parcours mérite d’être pris en exemple et le potentiel mieux connu et apprécié. Retour sur le palmarès 2012.

Et s’il fallait recapitaliser les banques ?

Recapitaliser les banques une nouvelle fois ? Le débat revient régulièrement sur la table compte tenu des difficultés que connaissent les établissements financiers européens. Charles Gave, économiste libéral, et Pascal Canfin, député européen Europe Ecologie- Les Verts ont accepté de se pencher sur la question pour Le Courrier du Parlement. Le premier pose le préalable d’une sortie de l’euro avant de proposer de transformer en crédits d'impôts les pertes liées aux décotes des dettes publiques. Le second voit dans la recapitalisation une faute morale et économique.

“Le moral des patrons est en berne”

Une enquête de la Banque de France montre qu’au troisième trimestre 2011, les banques ont fortement resserré les conditions d’accès au crédit pour les entreprises et les collectivités locales, ce qui gène la reprise de la croissance. Entre-t-on dans un cercle vicieux ? En effet, c’est à peu près le scénario qui se déroule actuellement.

Nous devons coûte que coûte tenir nos engagements

Si les banques françaises sont armées pour faire face à un défaut de la Grèce, une faillite de l’Espagne et surtout de l’Italie serait beaucoup plus grave. Les États doivent maintenant faire preuve de leur détermination à lutter contre les déficits et la dette.

Moody’s surveille les banques

Après les banques grecques, italiennes, françaises, et espagnoles, c’est au tour des banques allemandes d’être menacées par les agences de notation : Moody’s a annoncé à la mi-novembre la dégradation de la note de 10 Landesbanken (banques régionales). Elle estime en effet qu’en cas de difficultés, celles-ci seront moins soutenues par l’Éttat fédéral à cause,

Les énergies renouvelables, défi du XXIème siècle

Les énergies renouvelables (ENR) sont peu à peu devenues une préoccupation majeure de nos gouvernants. Un intérêt récent, mais réel, comme en témoignent le Grenelle de l’environnement en France et la fixation d’objectifs concrets en termes de consommation énergétique

Top