Economie articles

800px-Immeuble_du_Crédit_Lyonnais_(siège)

L’interminable feuilleton du Crédit Lyonnais

Lors du vote de la loi de finances rectificative à l’Assemblée, il a été à nouveau question du scandale qui défraie la chronique depuis plus de vingt ans. L’État va financer par emprunt la reprise des dernières dettes. Soit le tiers d'une facture totale qui s’élève à 15,5 milliards d’euros.

jean-rené-buisson

Garder le cap en pleine tempête

Comme toutes les industries, l’agroalimentaire n’échappe pas aux conséquences de la crise mais conserve néanmoins une stabilité certaine. Un fleuron national dont on ne soupçonne pas encore toute la vitalité.

Top