Economie articles

artificial-intelligence

L’intelligence artificielle n’épargnera presque personne !

Selon une étude menée par le think tank libéral Institut Sapiens, cinq professions seraient menacées de disparition par le développement de l’intelligence artificielle : employé de banque et d’assurance, comptable, manutentionnaire, secrétaire et caissier. Cette technologie va surtout profondément transformer les métiers existants. C’est la conviction de Jérémy Harroch, fondateur de Quantmetry, une société spécialisée dans les mégadonnées et l’IA.

analyzing-3385076_1280

Innover à l’envers

Aujourd’hui, le digital oblige les entreprises à revoir entièrement leurs pratiques sans pour autant qu’elles disposent des explications nécessaires à leur transformation numérique. Leur livrer les bonnes méthodes constitue l’objectif du dernier livre de Thomas Houy, maître de conférences à Télécom ParisTech et co-directeur scientifique du Master Innovation et Transformation Numérique créé avec Sciences Po Paris.

NK2A7770

Les espaces de travail partagé : un entreprenariat social ?

Les espaces de coworking (cotravail en français) prolifèrent dans l’Hexagone. Selon le groupe Bureaux à partager (BAP), ils étaient 600 en 2017 ; leur nombre a été multiplié par dix en cinq ans. Entre gain de temps, d’argent, confort du lieu et solidarité, les bénéfices que peuvent entrevoir les coworkers sont nombreux. Si l’entreprenariat s’apparente souvent au libéralisme, au sens philosophique, voire à l’individualisme, un nouveau lien social semble émerger de la progression de ces activités collaboratives.

SONY DSC

La « présidentielle » du patronat français

Le 3 juillet prochain sera désigné le successeur de Pierre Gattaz à la tête du MEDEF. Qui pour succéder à l’actuel « patron des patrons » ? Et comment cette élection marquera-t-elle, quelle qu’en soit l’issue, un tournant important dans la représentation patronale en France ?

Analyse

Le Pouvoir et l’économie sous la Ve République

Lorsque l’on fêtera en 2018 le soixantième anniversaire de la Ve République, à la rentrée de septembre et un peu avant, il sera beaucoup question de la guerre d’Algérie et de l’usure du régime d’Assemblée. Mais en 1958, le besoin d’un “État fort” en matière économique a aussi beaucoup joué. Ce qui n’est pas sans

money

Les « petites » monnaies à l’ombre des « grandes »

La fourniture des instruments de paiement va-t-elle rester le monopole des Etats ? Tandis que les « cryptomonnaies » accompagnent la mondialisation, la création de véritables « réseaux monétaires » sur de petits territoires délaissés par les banques constitue un spectaculaire phénomène de société en Italie tandis qu’en France l’idée reste associée à un certain militantisme.

Top