Culture articles

France. paris le 2016/04/20
Francois Hollande portrait et attitudes
Francois Hollandeportrait pensif et soucieux

Lui, Président : que reste-t-il des promesses de François Hollande ?

Lui, Président : que reste-t-il des promesses de François Hollande ?

« Moi, président de la République ». Chacun se souvient de cette anaphore martelée quinze fois par le candidat socialiste et futur président François Hollande à la figure de son adversaire, Nicolas Sarkozy, resté muet. Ce syntagme s’est transformé en une nuit en un hymne à l’ouverture du champ des possibles, de quoi faire rêver chaque Français.

binoculars-1209892_1920

Les femmes de l’ombre

Une plongée dans le quotidien des vraies femmes d’action. C’est ce que propose la journaliste Dalila Kerchouche dans son livre Espionnes : Doubles vies sous haute tension après avoir mené une enquête tout au long de l’année 2015, notamment pendant la période des attentats de Paris. Mères, compagnes, célibataires ou jeunes diplômées : elles représentent

MoMa

Les chefs-d’oeuvre du MoMA : hymne à l’art du présent

« L’art de notre temps, l’art moderne, est aussi important, aussi vital, que l’art du passé » affirme le directeur du Museum of Modern Art (MoMA), Glenn D. Lowry. Les chefs-d’œuvres du MoMA offre en ce sens quelques pistes pour le découvrir. L’auteur signe un ouvrage sur les plus saillantes oeuvres qu’abrite le musée qu’il dirige. Par

Le négationnisme économique

« Le primat de l’idéologie sur la connaissance rationnelle »

Dans leur ouvrage polémique, Pierre Cahuc et André Zylberberg tentent de percer à jour le « négationnisme économique » qui, inspiré de la logique de l’industrie du tabac à partir des années 1950, cherche à semer le doute chez le public sur la fiabilité des publications scientifiques. Pour eux, l’économie est une science expérimentale car elle cherche

France. Versailles le 2014/09/17Jerome Kerviel a la Cour Appel de Versailles qui examinera une demande expertise soumise par ancien trader de la Societe Generale.Jerome Kerviel© Vernier/JBV NEWS

Le procès Kerviel : une affaire d’État

En 2008, le trader Jérôme Kerviel est accusé par la Société Générale de lui avoir fait perdre 4,9 milliards d’euros suite à des manœuvres boursières frauduleuses. La banque obtient une déduction fiscale de 2,2 milliards d’euros, payée par le contribuable, parce qu’elle se dit victime d’une escroquerie. Elle n’a pourtant pas droit à ce dédommagement

Retour sur les destins brisés

Souvent présentée comme un progrès de civilisation par rapport à l’ère de la dague et du poison, la démocratie s’est efforcée de pacifier les luttes pour le pouvoir. Epoque révolue ? Le nouvel essai de Renaud Dély et Henri Vernet, respectivement grandes signatures de L’Obs et du Parisien, tend à accréditer cette idée. Confirmant une tendance

Top